Imprimer

Crée à l’initiative du général de corps d’armée Bruno DARY, Gouverneur militaire de Paris, le « plan Hommage » a pour vocation d'accueillir les dépouilles des soldats français morts au combat, en transit sur la capitale et avant les obsèques nationaux qui se dérouleront dans la ville de garnison ou aux Invalides.

Les corps arrivent à l'Hôtel National des Invalides escorté par une garde d'honneur de la Garde Républicaine. La proche famille et une délégation régimentaire leur rendent alors les honneurs au cours d’une cérémonie placée sous le signe de l’intimité.

Tous ceux qui souhaitent s’associer à la mémoire du sacrifice de nos soldats, morts pour la France, peuvent le faire en manifestant leur présence sur le pont Alexandre III, si possible avec un drapeau français, lors du passage du convoi funéraire.

Cette présence, qui doit rester silencieuse, digne et fraternelle, ne doit pas avoir d’autre but que de montrer la solidarité des participants à l’égard de leurs jeunes frères d’armes et de témoigner devant la communauté nationale de l’engagement des jeunes Français qui risquent chaque jour leur vie en opérations extérieures, pour défendre les intérêts du pays.