French Arabic Chinese (Simplified) English German Italian Japanese Portuguese Russian Spanish

 

Un grenadier à pied de la Vieille Garde en faction, par Édouard Detaille.

 
What do you want to do ?
New mail

La Garde impériale rassemble les troupes d’élite de Napoléon. Ceux qui y servent doivent avoir participé à au moins deux campagnes et être des hommes « dont l’obéissance et la moralité puissent être citées comme modèles » (Napoléon). Jalousée, mais aussi admirée par les autres unités, la Garde impériale constitue le noyau fédérateur de l’armée que sa présence rassure. Elle impressionne par sa tenue impeccable, son ordre de bataille irréprochable et son sang-froid à toute épreuve, atouts moraux et psychologiques qui rassurent l’armée et font  fléchir l’ennemi en cas d’incertitude sur la victoire.

Ses fonctions sont multiples. Elle est chargée de la surveillance des palais impériaux et des édifices gouvernementaux, des missions d’honneur, de la protection de l’Empereur durant ses déplacements comme sur le champ de bataille où, habituellement placée en réserve, elle intervient dans les situations critiques soit pour forcer la victoire, soit pour protéger la retraite.

06 506277 255x300 La Garde impériale, épisode 1 : introduction

Jean-Baptiste-Edouard Detaille, La revue en 1810 © Musée de l’Armée, Dist. RMN, image musée de l’Armée.

Ce tableau est visible dans les salles permanentes au 2e étage (salle n°25). Napoléon passe ici en revue un régiment de grenadier à pied de la Garde impériale.

What do you want to do ?
New mail