Imprimer
 
Édito

Puisant sa légitimité dans l’histoire de l’Hôtel des Invalides qui associe, dès sa fondation, la musique à toutes les grandes Célébrations religieuses et militaires qu’il accueille, la 24e saison musicale du musée de l’Armée propose une cinquantaine de concerts au cœur de Paris. Composante à part entière de la programmation culturelle du musée, elle accompagne notamment les deux expositions patrimoniales qu’il organise chaque année. À l’automne 2017, le cycle de 8 concerts Confidences et complaintes de soldats fait écho à l’exposition Dans la peau d’un soldat. De la Rome antique à nos jours, tandis que le thème du cycle Musiques et paroles d’Empereur se décline en 14 concerts, à l’occasion de l’exposition du printemps 2018, Napoléon stratège. Dans le prolongement de l’ouverture récente du cabinet consacré aux instruments des musiques militaires, le festival Vents d’hiver met à l’honneur la grande famille des vents et s’ouvre aussi à la voix. Né des liens qui se sont tissés depuis 14 ans avec le CIC, grand partenaire du musée, le cycle des Lauréats des Victoires de la Musique Classique présente les jeunes artistes les plus talentueux en récital, en musique de chambre et désormais aussi en solistes avec les orchestres de Toulouse, d’Auvergne et de Picardie. C’est à l’orchestre national de Lorraine que revient l’honneur d’ouvrir cette saison. Ce cycle bénéficie d’une retransmission en direct de chacun de ses concerts par Radio Classique. En référence au centenaire de l’entrée en guerre des États-Unis en 1917, la programmation commémorative de novembre 2017 emprunte ses accents au jazz. Enfin, le Conservatoire de Paris demeure un partenaire privilégié de la saison, au travers de ses Premières Armes offertes aux jeunes artistes les plus prometteurs, à l’heure du déjeuner et en soirée, avec le concours et le soutien renforcé de la Fondation Safran pour la Musique.

 

David Guillet
Directeur du musée de l’Armée par intérim
 
(source : site internet du musée de l'Armée)