Imprimer

Crédits photo : Musée Carnavalet / Roger Viollet

L'INVENTION DES BAS-FONDS PARISIENS

Notion mouvante, les bas-fonds, vus comme le refuge de ceux qui vivent aux marges de la société, véhiculent nombre de fantasmes historiques ou littéraires tant à Paris qu'à Rome...

2 cycles de conférences sont proposés en lien avec l'exposition organisée par le Petit Palais 'les Bas-fonds du baroque'

» consultez le programme au format pdf

LIEU : Auditorium du Petit Palais, avenue Winston Churchill, 75008 Paris / Entrée libre dans la limite des places disponibles

Les conférences sont enregistrées puis accessibles sur le site du Comité d’histoire sur Paris.fr.

Cycle 1 : "L'INVENTION DES BAS-FONDS PARISIENS" est organisé par le Comité d'Histoire et placé sous la responsabilité scientifique de Dominique Kalifa, membre du Comité d'histoire et professeur d'histoire contemporaine à l'université Paris 1 Panthéon-Sorbonne.

Qui sont ces misérables, ces criminels, prostituées et mendiants qui hantaient la capitale aux yeux des bons citoyens ? Pour cerner au mieux cette infra-société urbaine, différents cas d’études vous seront proposés par des historiens spécialistes du Moyen Âge au XIXe siècle, s’appuyant sur les archives pénitentiaires ou policières, les témoignages des contemporains, les romans puisant dans l’imaginaire…

Les VENDREDIS, de 12h30 à 14h00

6 mars / Les prisons au Moyen Âge
par Julie CLAUSTRE, université Paris 1 Panthéon-Sorbonne
13 mars / Paris, capitale du crime au XVIe siècle ?
par Diane ROUSSEL, université de Reims
20 mars / Brigands et cours des miracles au temps du Roi-Soleil
par Lise ANDRIES, université Paris-Sorbonne
10 avril / Une ville sans brigand ? Le triomphe de la police selon le lieutenant général Lenoir (1775-1785)
par Vincent MILLIOT, université de Caen
17 avril / Le « métier de voleur » dans le Paris de Louis-Dominique Cartouche (1718-1723) 
par Patrice PEVERI, université Paris 8 Vincennes Saint-Denis
22 mai / La prostitution révolutionnaire
par Clyde MARLO-PLUMAUZILLE, université Paris 1 Panthéon-Sorbonne
29 mai / Paris 1840 : le baptême des bas-fonds
par Dominique KALIFA, université Paris 1 Panthéon-Sorbonne

Cycle 2 : "LES BAS-FONDS DU BAROQUE, la Rome du vice et de la misère" est organisé par le Petit Palais et est en lien avec son exposition, dont l’ambition est de montrer, pour la première fois, l’envers du décor de la Rome splendide du premier XVIIe siècle : une Rome grossière et commune, celle des vices, de la misère et des excès, à l’origine d’une production artistique inédite et stupéfiante, tant par sa diversité que par ses paradoxes et sesinventions.Des tableaux majeurs peints à Rome par des artistes de grande renommée - de Simon Vouet à Claude Lorrain, de Bartolomeo Manfredi à Valentin de Boulogne et Jusepe de Ribera - illustrent un monde de musiciens, de buveurs, de tricheurs, de courtisanes et de diseuses de bonne aventure…

Les MARDIS, de 12h30 à 14h00

3 mars / Succès et déclin du caravagisme dans la Rome et l'Italie des années 1620 
par Arnauld BREJON de LAVERGNEE, conservateur général du Patrimoine
10 mars / Peinture des bas-fonds et peinture caravagesque 
par Olivier BONFAIT, professeur en histoire de l'art moderne à l'Université de Bourgogne, président de l'APAHAU
17 mars / Les femmes et les bas-fonds : visages et histoires romaines au féminin dans la Rome baroque 
par Francesca CAPPELLETTI, commissaire de l’exposition, professeur à l’université de Ferrare
31 mars / La provocation et la transgression 
par Annick LEMOINE, commissaire de l’exposition, chargée de mission pour l’histoire de l’art à l’Académie de France à Rome-Villa Médicis, maître de conférences à l’université de Rennes 2
7 avril / Le grand décor peint à Rome, 1590-1660 
par Stéphane LOIRE, conservateur en chef au département des Peintures, musée du Louvre 
14 avril / Bacchanales et peintures érotiques de Nicolas Poussin 
par Nicolas MILOVANOVIC, conservateur en chef au département des Peintures, musée du Louvre

(source :  site internet de la ville de Paris )